Bâtiment à Maroua et Tiares des évêques

I- Le conseil épiscopal

Le conseil épiscopal est composé des 7 prêtres qui sont membres du collège des consulteurs (c.-à-d. le vicaire général et les vicaires épiscopaux), de religieuses et d’autres personnes qui peuvent être invitées par l’évêque à être membres de ce conseil. Les évêques d’Afrique centrale ont insisté sur « l’insertion des femmes dans les lieux de réflexion, de consultation et de dialogue, afin qu’elles puissent collaborer au processus de prise de décision » tant au plan paroissial qu’au plan diocésain (ACERAC 2002).

Le conseil épiscopal se réunit toutes les 6 semaines. Il nous permet de faire régulièrement le point sur la situation de nos zones, de nos paroisses, de nos services, d’échanger fraternellement sur toute la vie de notre diocèse et de conseiller l’évêque sur les décisions à prendre.

II- Le conseil pour les affaires économiques (ou conseil de gestion)

Des personnes du diocèse, nommées pour 5 ans, se réunissent pour tout ce qui concerne la gestion des biens et les finances. L’évêque doit avoir leur accord pour les affaires très importantes: il prend leur avis pour le reste.
Un bureau de 4 membres mène les affaires courantes.

Un économe diocésain (procureur) est nommé pour faire le travail quotidien.

III- Le conseil presbytéral

L’existence du conseil presbytéral nous rappelle que tous les prêtres du diocèse, séculiers ou religieux, sont de par l’ordination sacerdotale les premiers collaborateurs de l’évêque. Le conseil presbytéral assiste l’évêque dans le gouvernement du diocèse.

  1. Il est constitué par 16 prêtres
    7 membres de droit : le vicaire général et les vicaires épiscopaux
    8 élus par l’ensemble des prêtres sur une liste commune
    1 ou 2 nommés par l’évêque
  2. Le conseil est présidé par l’évêque, avec l’aide d’un coordinateur et d’un secrétaire.
  3. Les conseillers sont nommés pour une durée de 4 ans.
  4. Le conseil se réunit normalement deux fois par an : en décembre à l’occasion des “Journées sacerdotales”, et autour de Pâques. Il fait partie également du “Conseil Pastoral” qui se réunit lui aussi 2 fois l’an.
  5. Le conseil traite de questions particulières qui lui sont soumises par l’évêque et par le conseil épiscopal, ou de toutes questions posées par les prêtres eux-mêmes.

IV- Le collège des consulteurs

Il est constitué du vicaire général et des vicaires épiscopaux.

En cas de vacance du siège, ce collège élit le prêtre qui dirigera le diocèse provisoirement.

V- Le conseil pastoral

Le conseil pastoral coordonne et stimule le travail des comités à partir d’une réflexion de base sur la vie diocésaine et à partir des priorités données pendant les journées diocésaines.

Le conseil pastoral se réunit deux fois l’an, une fois à la suite des Journées diocésaines pour en préciser la portée, l’autre fois en fin d’année pastorale pour évaluer le travail et préparer les Journées diocésaines suivantes.

Il est composé:

  • du Conseil presbytéral
  • du Bureau des Religieuses (1 par zone)
  • du Représentant des Religieux laïcs
  • des Chrétiens engagés (1 par zone).

Formé de délégués de différents groupes, il représente autour de l’évêque et de son Presbytérium tout le peuple de Dieu dans la diversité de ses conditions de vie et dans l’unité de sa mission.

VI- Les comités diocésains

Les divers services et comités diocésains, qui se retrouvent aussi au niveau de la zone ou de la paroisse, sont des éléments vitaux pour notre diocèse. Tous les membres des services et comités doivent prendre réellement à coeur le ministère qui leur est confié.

Les différentes activités diocésaines sont coordonnées par des comités correspondants: Comité Diocésain de Développement (CDD) avec ses diverses commissions: Santé, Agriculture, École de promotion collective, Eau, Animation féminine, Jeunes ruraux, Alphabétisation, Projet Urbain, Clubs Épargne et crédit.

Comités Justice et Paix, Famille, Vocations, Dialogue interreligieux, Aumôneries, Formation et Catéchèse, Liturgie et Culture, Éducation, Jeunes extra-scolaires, Moyens de communication sociale, Directoire.

Tous les comités sont coordonnés par le conseil pastoral et travaillent sous la responsabilité du conseil épiscopal.

VII- Les rencontres diocésaines

  1. Les « Journées diocésaines »

Vers le 15 octobre, chaque année, les équipes apostoliques et les délégués de toutes les paroisses et districts du diocèse se réunissent pour déterminer le thème pastoral de l’année et pour faire le point sur la pastorale d’ensemble du diocèse.

  1. Le Synode

L’évêque peut convoquer une réunion plus large des délégués, des prêtres et autres fidèles de son diocèse. C’est LE SYNODE. Nous avons vécu dans notre diocèse deux synodes, l’un en 1976 sur la communauté, l’autre en 1988 sur la famille.